à Terrasson Lavilledieu

Préambule

Tout comme les Arts Plastiques, l’enseignement de l’Éducation Musicale est obligatoire au collège à raison de cinquante minutes par semaine et par classe. Tous les niveaux sont concernés sauf les élèves de SEGPA.

La salle de musique dispose d’une chaîne Hi-Fi, d’un piano numérique, de quelques percussions, un vidéo et rétroprojecteur, un ordinateur et une télévision.

Organisation du cours d’éducation musicale

De la 6ème à la 3ème, l’élève apprend les fondamentaux de l’univers sonore (théoriques, historiques et pratiques), dont le programme permet de découvrir des styles et époques variés. Pendant le temps imparti, trois activités sont regroupées autour d’une même thématique :

  • Une leçon qui découle d’une écoute musicale avec le vocabulaire approprié,
  • Une pratique instrumentale,
  • Un chant.

Évaluations

Pour la majorité des classes,  chaque activité est soumise à une évaluation orale et écrite à titre nominatif.

La liste des évaluations (et leur barème), la tenue du cahier ainsi qu’un règlement propre à l’éducation musicale sont inscrits sur la page de garde du cahier. Celui ci (à carreaux, sans portées) est organisé en fonction de l’activité. De ce fait, la leçon et la partition se trouvent à gauche, le chant à droite.

  Écrit

→  Un contrôle (/20), récapitulatif d’un chapitre. Une grille d’évaluation (validation des compétences du socle commun) est donnée à chaque contrôle.

→  Un exercice (/5) en complément du « par cœur »

•  Oral

→  Pratique instrumentale (/10)

  Chant par cœur (/10)

→  Leçon par cœur (/10)

En troisième, l’épreuve Histoire Des Arts, comptant pour l’obtention du Diplôme National du Brevet (coefficient 2), consiste à établir des corrélations entre les diverses matières autour d’un projet commun. De manière générale, le sujet est en relation avec le XXème siècle. Évalué à l’oral, l’élève de troisième est jugé sur ses capacités d’expression et de connaissances culturelles.

Parents – élèves

Coordonnées